jeudi 6 avril 2017

24 mars/6 avril: Icône de la Mère de Dieu "Montagne Fertile" [''Тучная Гора'']



Il y a environ 250 à 300 ans, l’icône de la Mère de Dieu "Montagne fertile" était dans l'un des monastères masculins de Tver. Elle fut présentée par l‘higoumène à Côme Volchaninov, en reconnaissance de son excellent travail dans l'église du monastère. Cette icône fut ensuite transmise de génération en génération dans sa famille, mais un petit-fils impie de Côme plaça l'icône dans un grenier où elle fut oubliée.

L’épouse de Côme souffrit mille tourments et de nombreuses insultes de son mari et de ses parents. En désespoir à cause de son mariage ruiné, elle décida de se suicider dans une maison de bain déserte. En chemin, un moine lui apparut et lui dit: " Où vas-tu, malheureuse? Retourne, prie la Mère de Dieu de La Montagne Fertile, et tu vivras en paix. "

La jeune femme agitée, rentra chez elle et raconta tout, ne cachant pas son intention de mettre fin à ses jours avant cette apparition mystérieuse. Tous cherchèrent le moine, mais ils ne le trouvèrent pas, et personne ne l'avait vu. Cela eut lieu à la veille de la fête de l'Annonciation de la Toute Sainte Mère de Dieu.

Ils trouvèrent l'icône dans le grenier, la débarrassèrent de la poussière et la mirent dans une place d'honneur à la maison. Dans la soirée, le prêtre de la paroisse servit une agrypnie devant l'icône. Depuis ce temps, chaque année en ce jour, une Vigile fut officiée dans la maison.

Pendant plus de 150 ans l'icône resta dans la famille Volchaninov. Katherine, fille de Basile, dernière de la lignée des Volchaninov, épousa Georges Ivanovich Konyaev, emportant l'icône de la Mère de Dieu avec elle, comme un précieux héritage. Des molebens et des agrypnies furent alors servies dans la maison Konyaev, le 24 mars et  le 7 novembre (Jour vraisemblablement de la translation de l'icône du monastère dans la maison de Côme Volchaninov).

En 1863, près d'une église du cimetière dédiée à l’icône de la Mère de Dieu de Smolensk, il fut décidé de construire une chapelle en l'honneur de saint Tikhon et de saint Macaire de Kalyazine. Le propriétaire de l'icône, George Konyaev (qui reposa en Christ en 1868, à l'âge de 97 ans) voulut faire don de son icône de la Mère de Dieu à l'Eglise. Il demanda aux membres du clergé de construire une autre chapelle pour l'icône miraculeuse de la Mère de Dieu de la " Montagne Fertile."

Il dit également : "Je sens que le meilleur endroit pour cela est le temple de l’icône de la Mère de Dieu de Smolensk, car le lieu sur lequel l'église a été construite, aux temps jadis était appelé montagne, puisque c’était le lieu la plus élevé de la ville. Lors d'une inondation les habitants emportèrent leurs possessions à la montagne et furent ainsi sauvés de la ruine. Laissez l'icône, Montagne Fertile demeurer sur cette montagne avec votre bénédiction, et que tous ceux qui sont enterrés ici soient abrités par sa miséricorde. "

Le 15 Juillet, 1866, l’icône fut transférée dans la nouvelle chapelle, qui fut consacrée par l'évêque Antoine de Staritsk le jour suivant.
Sur cette icône, la Très Sainte Mère de Dieu est représentée debout sur une élévation semi-circulaire, symbolisant une montagne; sur son bras gauche, le Divin Enfant bénit avec Sa main droite. À la tête de la Mère de Dieu est une couronne, et dans sa main une montagne, au dessus de laquelle on voit des coupoles d’églises et des croix.

Cette icône ne doit pas être confondue avec l'icône "Pierre de la Montagne, non détachée de main d’homme " qui est sur l'iconostase de la cathédrale de la Transfiguration à Solovki. Cette dernière représente la Génitrice de Dieu en buste, tenant son Fils dans sa main gauche. Dans sa main droite, elle tient une échelle et une pierre avec l'image de la tête du Christ (le Roi des Rois). Au lieu des étoiles habituelles sur la tête et les épaules de la Toute Pure, sont représentées des têtes d'anges. Le titre de l'icône vient d’un passage de l’Ecriture (Daniel 2: 44-45).

Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire