mercredi 15 mars 2017

2/15 mars: Icône de la Mère de Dieu Régnante ["ДЕРЖАВНАЯ"]



L'icône "régnante", appartient au type Panachranta [Πανάχραντα, id est Toute Pure, ou Immaculée en grec], elle montre la Génitrice de Dieu, vêtue d'une robe rouge sang, assise sur un trône avec son Fils dans son giron. 

Le trône symbolise la royale majesté de la Mère de Dieu. L'icône originale se trouve au Musée de Novodiévitchi de Moscou, et il en existe une copie dans l'Eglise de la Mère de Dieu de Kazan à Kolomskoye. Cette icône venait du couvent de l'Ascension de Moscou: en 1812 elle avait été envoyée, avec d'autres objets saints à Kolomskoye, lors de l'avancée des troupes impies de Napoléon, pour la protéger des pillards français. Lors de la retraite de la soldatesque française, les icônes furent oubliées à Kolomskoye.

Cette icône apparut à nouveau le 2 mars 1917, jour de l'abdication du saint Tzar-martyr Nicolas II, au village de Kolomskoye près de Moscou.

Au mois de février 1917, Eudocie, une vieille femme vit en songe la Mère de Dieu qui lui demanda d'aller chercher une grande icône noircie dans une église de Kolomskoye. La vision onirique se répéta à trois reprises, avant qu'Eudocie n'aille à Kolomskoye rechercher l'icône avec le prêtre Nicolas, à qui elle avait parlé de cet événement.

En fouillant, au sous-sol de l'église, tous deux trouvèrent l'icône et commencèrent à la nettoyer de toute la poussière accumulée par les ans. Alors, ils purent voir la Très Sainte Génitrice de Dieu couronnée et assise sur un trône. Le Père Nicolas célébra un office d'action de grâces et un acathiste.

La découverte de cette icône se répandit dans toute la Russie, et il y eut de nombreux miracles de guérison d'infirmités physiques et mentales. Avec le temps, l'icône s'éclaircit et se renouvela d'elle-même, devenant plus brillante. 

Le futur Tzar-martyr Nicolas II venait d'abdiquer, et les pieux fidèles de l'Eglise russe estimèrent que la Toute Pure assumait à présent l'autorité royale dans son icône régnante, à présent que le trône de la Sainte Russie sur la terre des vivants était vide.

Sa Sainteté le Patriarche Tikhon (+1925) fit composer un office et un acathiste pour l'icône "Régnante" de la Mère de Dieu. Plusieurs copies de l'icône étaient alors vénérées dans toute la Russie d'alors, mais elles furent toutes confisquées (Et l'office et l'acathiste interdits!) par les Soviétiques qui voulurent empêcher la Mère de Dieu "régnante" de siéger dans le cœur des fidèles orthodoxes après l'abdication et le martyre du Tzar Nicolas II. 

Cette icône est fêtée le 2/15 mars, jour de sa découverte.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire