lundi 21 novembre 2016

9/21 novembre: Icône de la Mère de Dieu "Prompte à [nous] Ecouter"


L'icône de la Mère de Dieu, "prompt à [nous]écouter" est une ancienne icône miraculeuse, située sur la Sainte Montagne de l'Athos au monastère de Docheiariou. La tradition du monastère suggère qu'elle a été peinte au Xe siècle, au temps de l'higoumène saint Néophyte. 

En 1664 le cuisinier Nil, vint à la cuisine la nuit avec une torche enflammée. Il entendit une voix sortant de l'icône de la Mère de Dieu au-dessus de la porte, l'avertissant à l'avenir de ne pas marcher ici avec une torche et de ne pas assombrir l'icône avec la suie. Le moine pensait que cela était une plaisanterie de l'un des frères, donc il ne tint pas compte de l'avertissement et continua à marcher dans la cuisine avec la torche qui produisait de la suie.

Soudain, il devint aveugle. Avec une repentance fervente Nil pria devant l'icône de la Mère de Dieu, lui demandant pardon. Lorsque les frères entendirent ce qui était arrivé, ils placèrent une lampade devant l'icône, et l'encensèrent tous les soirs. Encore une fois, le moine Nil entendit la voix merveilleuse disant cette fois qu'il avait été pardonné, et que sa vue redeviendrait normale. 

La Toute Pure lui ordonna d'annoncer à tous les frères qu'elle était la protectrice et la gardienne du monastère. "Que tous les frères et tous les chrétiens orthodoxes viennent à moi dans leurs nécessités, et je ne les abandonnerai pas. Tous leurs demandes seront accordées par mon Fils, grâce à mon intercession auprès de Lui. Mon icône sera appelé "Celle qui est prompte à écouter, car je vais bientôt accomplir les requêtes de ceux qui accourent à elle." La Très Sainte Mère de Dieu, accomplit alors et elle continue d'accomplir sa promesse d'une aide et d'une consolation prompte pour tous ceux qui viennent à elle avec foi.

En Russie, des copies de cette image athonite miraculeuse furent toujours vénérées avec un grand amour et une prière fervente. Beaucoup d'entre elles furent glorifiées par des miracles. Il y eut en particulier des cas de guérison de la peste et de possession démoniaque.

En 1938, le monastère athonite de Docheiariou offrit une copie de l'icône miraculeuse de la Mère de Dieu "Prompte à écouter" pour la mission spirituelle russe de Jérusalem.

Version française Claude Lopez-Ginisty



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire