vendredi 7 octobre 2016

24 septembre/7octobre: Icône de la Mère de Dieu de Miroj [МИРОЖСКАЯ]


L'icône de la Mère de Dieu de Miroj apparu au monastère de Miroj en l'an de Grâce de notre Seigneur de 1198. Mais plus tard, sous le règne d'Ivan le Terrible, à un moment où la peste sévissait à Pskov, un rapport ancien raconte comment des larmes coulaient des deux yeux de l'icône. De nombreuses guérisons se produisirent lors de sa vénération.

L'icône est du type "Orante" (La Mère de Dieu est en prière, les bras levés). Sur certains modèles, de chaque côté de la Très Sainte Mère de Dieu se trouvent quelquefois les saints de Pskov: sur la droite, le saint prince Dovmont-Timothée; sur la gauche, son épouse, la sainte moniale Marthe, nommée dans le monde Maria Dimitrievna [petite fille de saint Alexandre de la Néva]. Le tsar Ivan Vassilievitch emporta l'icône miraculeuse de Pskov, mais une copie exacte demeura au monastère: la  "Grande Panaghia" [Grande Toute Sainte, littéralement] du monastère du Sauveur de Miroj.

Le 24 septembre 1567, en la fête de saint Abraham au monastère de Miroj il y eut un signe miraculeux venant de cette ancienne icône de la Très Sainte Mère de Dieu. La célébration de l'icône du Signe de Miroj fut établie la même année, avec la bénédiction de l'archevêque Pimen de Novgorod et Pskov. Un office spécial fut composé pour cette icône, et il fut publié dans le Ménée de 1666.

Version française Claude Lopez-Ginisty 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire