mercredi 21 septembre 2016

8/21 septembre: Icône de la Mère de Dieu de Potchaïev [«ПОЧАЕВСКАЯ» ]



La montagne de Potchaïev est à l'ouest de la Russie, et là, au XIVème siècle, est apparuee la Mère de Dieu avec le Sauveur à deux moines et un berger. Après cette apparition, une seule empreinte du pied de la Toute Pure est restée gravée dans la montagne, à partir de laquelle une source a surgi. 

La montagne auparavant déserte est devenue le site d'un monastère dédié à ce miracle. Plus de 200 ans plus tard, le monastère reçut la visite d'un évêque grec du nom de Néophite, qui laissa comme cadeau au monastère, une icône de la Mère de Dieu de Constantinople. Cette icône porta alors le nom du monastère et devint l'icône de la Mère de Dieu de Pochaïev.

En 1675, une armée turque avançait vers la montagne de Pochaïev, déterminée à élargir le Dar al-Islam [Maison/empire de l'islam]. Le monastère, était incapable de résister à une agression, et ce malgré la présence des défenseurs des armées, aussi nombreux furent ceux qui abandonnèrent l'espoir que Pochaïev pourrait survivre.

Au matin du 23 juillet/5 août, l'higoumène de Pochaïev enjoignit aux moines de demander l'intercession de la Mère de Dieu et à saint Job, ancien moine dont les reliques étaient dans le monastère. Les Turcs massés au pied de la montagne préparaient leur assaut, les moines commencèrent la prière "Ô Reine des armées célestes…" devant l'Icône de la Toute Pure Mère de Dieu:

A ces mots, la Mère de Dieu apparut dans les nues, le moine Job en prière à côté d'elle, avec une armée d'anges aux épées dégainées. A cette apparition, les défenseurs furent comblés, tandis que les Turcs furentterrifiés. Telle est la puissance et la force des images célestes.

Dans la panique, les Turcs décochèrent des flèches dans le ciel sur l'apparition, mais les flèches ne firent que retomber à terre sur les assaillants. Encore plus paniqués, les Turcs prirent la fuite, se piétinant les uns les autres dans leur débâcle. Les défenseurs se précipitèrent hors du monastère pour faire des prisonniers de l'armée en déroute. Ces prisonniers connurent plus tard la liberté des enfants de Dieu en Christ, et beaucoup demeurent à Pochaïev et se firent moines.

L'icône ci-dessus est une copie de la Pochaev Icône. La frontière de nuages représentent la vision de la Toute Pure avec l'Enfant-Dieu, Notre Sauveur. On voit en dessous l'empreinte du pied de la Mère de Dieu sur laquelle le monastère (également représenté) fut fondé.


The original Pochaev Icon

Icône originale de Pochaïev


En 1721 Le monastère fut occupé par les uniates. Cependant, au cours de cette période difficile, la chronique du monastère répertorie 539 miracles de l'icône miraculeuse. Ainsi pendant l'occupation uniate dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, le comte uniate Nicolas Pototski devint un bienfaiteur de la Laure de Potchaïev à la suite d'un grand miracle. 

Ayant accusé son cocher d'avoir renversé le chariot avec ses chevaux , le comte sorti un pistolet pour lui tirer dessus. Le cocher, se tourna alors vers la colline de Potchaïev, éleva ses mains vers le ciel et s'écria: "Mère de Dieu, qui se manifeste dans l'icône Potchaïev, sauve-moi!" 

Pototski essaya à plusieurs reprises de tirer avec son arme, qui ne lui avait jamais fait défaut, mais l'arme ne fonctionna pas. Le cocher resta vivant et remercia la Toute Sainte. Pototski alors se rendit d'emblée vers l'icône miraculeuse et décida de lui-même de se consacrer et de consacrer tous ses biens au monastère. Grâce à sa générosité,  fut construite la cathédrale de la Dormition et des bâtiments pour les moines.

 Le retour de Pochaev dans le giron de l'orthodoxie en 1832 fut marqué par la guérison miraculeuse d'une jeune fille aveugle. A la suite du miracle de la guérison de sa cécité de cette jeune aveugle du nom d'Anne Akimtchoukova, Innocent, archevêque de Volhynie et archimandrite de la Laure de Potchaïev (1832-1840), établit la règle de lecture de l'acathiste le samedi devant l'icône thaumaturge.


Cette icône a accompli beaucoup d'autres miracles, et elle est toujours reconnue comme icône miraculeuse jusques à ce jour. A la date du 23 juillet/5 août, le  miracle de la délivrance du monastère de l'assaut des turcs est commémoré.

Le 8/21 septembre est fêté sa translation au Monastère de Pochaïev. 

Sous l'higouménat d'Agathange (1866-1876), une chapelle séparée fut construite dans les galeries de l'église de la Sainte Trinité pour commémorer la victoire sur les Tatars Le 23 juillet/5 août.


A la suite du miracle de la guérison de sa cécité de la jeune fille aveugle Anne Akimtchoukova, Innocent, archevêque de Volhynie et archimandrite de la Laure de Potchaïev (1832-1840), établit la règle de lecture de l'acathiste le samedi devant l'icône thaumaturge.

L'icône est aussi fêtée le Vendredi de la Semaine Lumineuse.

Tropaire de l'icône au Ton 5

Ô Souveraine, à ceux qui prient devant Ta sainte icône,
est accordé de recevoir la guérison et la connaissance de la vraie foi,
Et ils repoussent les attaques de la horde musulmane.
C'est pourquoi nous te prions de demander 
Pour nous qui nous inclinons devant toi,
 la rémission des péchés.
Illumine nos coeurs par des pensées de piété,
Et élève une prière à ton Fils pour qu'Il sauve nos âmes.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire