vendredi 1 septembre 2017

19 août/1er septembre: Icône de la Mère de Dieu du Don ДОНСКАЯ

Донская икона Божией Матери

L'icône de la Mère de Dieu du Don, est l'œuvre du célèbre peintre saint Théophane le Grec

Le jour de la bataille de Koulikovo  (8 septembre, 1380, fête de la Nativité de la Très Sainte Mère de Dieu), l'icône marcha avec l'armée russe, lui apportant aide et protection, et après la victoire, elle fut  transmise aux Cosaques du Don comme présent à leur commandant, le grand prince Dimitri du Don (1363-1389), qui ensuite la transféra à Moscou.

L'icône demeura d'abord à la cathédrale de la Dormition du Kremlin, et plus tard à celle de l'Annonciation (l'icône est maintenant à la galerie Tretiakov). En commémoration de la victoire sur les rives du Don, elle fut appelée icône de la Mère de Dieu du Don.

En l'an 1591, le Khan de Crimée et son frère Mourat Nuradin-Girele envahirent la Russie avec une armée nombreuse. Avançant sur Moscou, ils prirent  position sur les collines de Vorobiev. Une procession d'église fut faite autour de Moscou avec l'icône de la Très Sainte Mère de Dieu du Don, afin de protéger la ville de l'ennemi.

Le jour de la bataille, l'icône était dans la chapelle militaire dans les rangs des soldats, et elle fit fuir les Tatars. Un office d''action de grâces [Moleben] à la Très Sainte Mère de Dieu fut célébré pour sa miséricorde, manifestée dans son icône du Don. 

En 1592, le monastère du Don fut fondée à l'endroit même, l'icône se tenait au milieu des soldats. L'icône miraculeuse fut mise dans ce monastère et son jour de fête fut fixé au 19 août/1er septembre.

La coutume fut établie que  Sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie, une fois tous les quatre ans, célèbrerait le rite de préparation du Saint chrême dans la petite cathédrale, en l'honneur de l'icône de la Mère de Dieu du Don.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire